Hommage à Diego Armando Maradona

Diego Armando Maradona est décédé ce 25 novembre, à l’âge de 60 ans. Sa disparition a laissé des millions de personnes en deuil. Les hommages provenant des quatre coins de la planète, des sportifs, des artistes, des politiques, de la presse mondiale et bien sûr des anonymes en larmes valent tous les mots pour expliquer son aura qui allait bien au delà du football.

Valentina Clemente a la Napoli enraciné au coeur. L’annonce de sa disparition l’a particulièrement émue, alors que nous venions juste de finir l’enregistrement du 10e épisode de notre podcast Calcio espresso (qui sera en ligne vendredi). 

Alors, pour rendre un hommage à Diego – qu’elle a eu le privilège d’interviewer – et montrer ce qu’il représente à Naples, Valentina vous propose la traduction d’un extrait de 101 motivi per tifare il Napoli de Pietro Valentino. Un passage du livre qui résonne avec les scènes vues à Naples ce mercredi soir en ville et aux abords du San Paolo, qui sera rebaptisé Stadio Diego Armando Maradona.

Ad10s Diego

Calcio Espresso spécial Squadra Azzurra

Suite au dernier match international de l’année 2020, nous consacrons ce 9e épisode de notre podcast à la Nazionale.

Après l’effondrement de novembre 2017 et cette élimination en barrage par la Suède, privant l’Italie de sa première Coupe du monde depuis 1958, la Squadra Azzurra s’est vite reconstruite. 

Roberto Mancini, nommé en mai 2018, a rapidement installé ces idées de jeu modernes et une nouvelle génération de joueurs avec Donnarumma, Barella, Chiesa, Bernardeschi, Sensi ou encore récemment Locatelli et Bastoni tout en s’appuyant sur des cadres Bonucci, Chiellini, Florenzi, Jorghino, Verratti, Insigne…

Invaincue depuis 22 matches (dont 17 victoires), l’Italie s’est qualifiée pour l’Euro 2020 (reporté en 2021, avec sa phase de groupes à Rome, si le format dans 12 pays n’est pas changé par l’Uefa d’ici là), a assuré sa place de tête de série pour le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2022, et a remporté son groupe de Nations League. L’Italie organisera même le final four en octobre 2021 à Turin et Milan (contre la France, l’Espagne et la Belgique).

Deux regards affutés sur le football italien cette semaine : Andrea Chazy, journaliste à So Foot et Michele Tossani, match analyst, sont nos invités pour analyser le jeu et l’évolution de l’équipe de Roberto Mancini et pour se projeter sur une année 2021 qui devrait être passionnante.

Puis notre espresso avec la présentation du livre « contro il calcio moderno » de Pierluigi Spagnolo (la chronique ici), un clin d’oeil à Giovanni Trapattoni qui promeut l’usage du masque et un retour sur « Mi chicano Francesco Totti » (notre chronique sur le film-documentaire), diffusé à la télévision depuis cette semaine sur Sky en Italie.

Bonne écoute!

Ricardo Faty est l’invité du podcast Calcio Espresso

Ricardo Faty est l’invité exceptionnel du 8e épisode du podcast Calcio Espresso.

Le milieu de terrain de 34 ans s’est engagé avec la Reggina cet été. Un contrat de 3 ans paraphé avec le club qui retrouve la Serie B avec des ambitions. Un nouveau championnat pour le Franco-Sénégalais mais un retour en Italie après deux saisons à la Roma (2006-2007 et 2009-2010).

Son nouveau défi en Calabre et son retour dans la Botte ; son passage à la Roma et son vécu avec Francesco Totti ; ses souvenirs internationaux avec le Sénégal et son avis sur les actuels Lions de la Teranga ; son regard sur le Paris-Saint-Germain (qu’il supporte) et sur ce qu’est une ville de foot ou encore sur la Serie A qu’il a toujours suivi avec attention… Mais aussi la présentation de l’association Génération 86 qu’il vient de fonder avec ses camarades de promotion de l’INF Clairefontaine pour transmettre la passion et aider les jeunes et les clubs amateurs. Un entretien à savourer sans modération.

Bonne écoute

Football et tactique : la Serie A en pleine révolution? Calcio Espresso 7 avec Michele Tossani

Comment joue la Serie A en ce début de saison? Pour répondre à cette question aux multiples angles nous accueillons pour ce 7e épisode de notre podcast Michele Tossani, match analyst italien, diplômé Sics et que vous pouvez lire sur son blog La Gabbia di Orrico et régulièrement sur notre nouveau compte Telegram Calcio espresso Chat.

De l’arrivée d’Andrea Pirlo sur le banc de la Juventus à l’intégration difficile d’Eriksen à l’Inter de Conte en passant par le règne d’Ibrahimovic, premier bilan de la Serie A qui est le championnat le plus prolifique du Top 5 européen. La Nazionale de Roberto Mancini, l’évolution du football italien et la place de l’analyse dans le football moderne sont aussi au programme.

Puis notre espresso avec l’hommage à Gigi Proietti de la Roma, la question des matches internationaux en pleine crise sanitaire et le geste de Bryan Soumaré.

Bonne écoute