CVC, Dazn, Amazon… la situation des droits télé du football en Italie

59%. Les clubs de Serie A sont dépendants aux droits TV, encore plus que leurs camarades de Liga ou Bundesliga. En cette période trouble économiquement au niveau mondial, où les matches se jouent à huis clos à cause de la pandémie de Covid-19, faisant perdre 15 à 20% de recettes aux clubs, la Lega Serie A prépare son appel d’offres pour les droits télévisés du cycle 2021-2024. Actuellement, les recettes sont de 1,4 milliard pas an (entre national et international).

La Lega Serie A a acté la création de sa « media company » pour gérer la vente de ses droits TV et le reste des activités médiatiques. Le Britannique CVC, accompagné de l’Américain Advent et Italien Fsi, viennent d’obtenir en ce mois de novembre à l’unanimité du conseil d’administration 10% de cette société contre 1,7 milliard d’euros (avec un lock up jusqu’en décembre 2026). L’entrée des fonds « private equity » est une nouveauté pour le football européen, qui sera regardée avec attention par les voisins, alors que l’ombre d’une Super Champions League menace toujours plus les championnats domestiques. Les clubs italiens vont bénéficier d’une entrée financière rapide accompagnée d’une ligne de crédit allant jusqu’à 1,2 milliard d’euros (au taux de 3%). A court terme, l’opération est juteuse. L’avenir dira si cette porte de développement était la bonne ou entraînait vers une impasse. 

La première mission de cette media company (qui pourrait être cotée en bourse) sera la vente des droits de la Serie A, de la Coppa et la Super Coppa Italia pour le cycle 2021-2024. Les droits internationaux ont déjà été mis sur le marché ce lundi 23 novembre. 57 lots à travers le monde et un document très technique demandant des garanties bancaires strictes aux candidats qui devront remettre leurs offre d’ici 11 janvier. Les droits 2018/2021 sont détenus par l’agence IMG, qui avait créé la surprise en prenant la chasse gardée de l’Italien MP & Silva (qui a fait faillite en 2018 deux ans après avoir été racheté par des sociétés chinoises) en payant le double, soit 380 millions d’euros par saison. Un investissement non rentabilisé. Le carnet d’adresse et l’expérience de CVC suffiront-ils à conserver voire augmenter la facture?

CVC (qui gère 135 milliards d’euros à travers 23 bureaux à travers le monde) s’est fait connaître sur le terrain sportif en développant fort bien la Formule 1 de 2005 à 2016 et a notamment investi ces derniers temps dans le rugby dont le Tournoi des Six Nations. Après les passages des étapes juridiques pour valider le montage financier, la création d’un canal télé de la Serie A pourrait revenir à l’ordre du jour. Mediapro l’avait proposé il y a 3 ans avec son offre de 1,05 milliard annuel pour les droits nationaux 2018-2021. Le groupe espagnol avait remporté l’appel d’offres avant de se le voir retirer faute de garanties financières. Mediapro était revenu dans la course ces derniers mois et semblait intéressé pour entrer dans le capital de la media company en s’associant à Bain Capital et Neuberger Berman. Ce canal thématique qui serait financé par l’abonnement pourrait intégrer la Serie B. A voir sa structure et les accords avec les diffuseurs classiques et les géants du web.

Recettes des clubs lors de la saison 2019-2020. Tableau Gazzetta dello Sport

Le chiffre de 2,5 milliards d’euros par an de droits tv (nationaux et internationaux) est espéré, soit un milliard de plus qu’actuellement. Ambitieux mais pas impossible. D’autant qu’un premier Gafa arrive sur le marché italien. Il ne manque que l’officialisation de l’UEFA mais selon la presse italienne, Amazon a obtenu une affiche de Ligue des Champions (celle du mercredi contre 80 millions d’euros par an) pour la période 2021-2024 (comme en Allemagne). Le mastodonte américain achète des droits sportifs prestigieux au compte-goutte (Premier League, Roland-Garros…) pour les diffuser sur Prime et serait aussi à l’affût pour la Serie A.

Mediaset conserverait l’affiche du mardi (et la finale contre 45 millions d’euros), permettant à l’Italie de rester l’un des rares pays à proposer encore un bout de Champions League en clair à la TV (sur Canale 5). Sky, qui a actuellement l’intégralité des compétitions européennes, diffusera le reste de la compétition (104 matches pour plus de 100 millions).

Favori à l’issue du premier tour pour le parquet de flux de matches, Dazn a été coiffé sur le poteau n’obtenant aucun lot, freinant sa progression en Italie. L’acteur OTT (Over the top), surnommé le Netflix du sport, s’y est implanté en 2018, proposant actuellement 3 rencontres de Serie A, la Serie B, la Liga, la Ligue 1, la Championship, le Moto GP ou encore les chaînes Eurosport pour 9,99 par mois sur sa plateforme web, les tv connectées et son application. Le groupe américain, présent dans de nombreux pays (Allemagne, Brésil, Suisse…) arrivera en France le 1er décembre avec un catalogue limité à des sports de combat et à 1,99 par mois pour l’instant. Pour revenir en Italie, Sky a trouvé un accord pour intégrer à ses offres les programmes du pure player et ainsi proposer à ses abonnés l’intégralité de la Serie A et des Coupes d’Europe jusqu’en juin 2021. Soucieux de se développer face à une concurrence accrue sur tous les fronts (Sky Italia aurait environ 5 millions d’abonnées à ses offres tv), la filière italienne du mastodonte européen Sky Group est arrivée en septembre sur le marché de la fibre et propose des abonnements complets (Sky wifi avec internet et le bouquet tv cinéma/divertissement/sport) à 54,90 euros. Plutôt intéressant, à condition de conserver la Serie A la saison prochaine… 

Ce.C.

3 réflexions au sujet de « CVC, Dazn, Amazon… la situation des droits télé du football en Italie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s